Publié le 4 commentaires

La machine à miel crémeux

Hé non ! Ce n’est pas une pub détournée pour perceuses électriques. C’est seulement la machine infernale (le brrrrrruit) que mon génie d’ouvrier agricole a bricolé pour m’éviter d’avoir à acheter un mélangeur à miel. Un mélangeur à miel, c’est gros, c’est encombrant et c’est cher. Et les perceuses électriques ? Ça peut toujours servir à percer des trous !

Pour rendre le miel crémeux afin qu’il soit plus stable dans le temps, il faut le mixer pendant plusieurs minutes pendant plusieurs jours. Jusqu’à maintenant, on faisait ça à la main. C’était long et fastidieux, mais on n’avait pas trop de miel. Cette année, bonne récolte. Alors il fallait innover. Notre miel crémeux arrive avec beaucoup de retard, mais il est meilleur que jamais…

La clé du montage, des équerres Wolfcraft 6152000 au standard 43mm, compatibles avec la plupart des perceuses
Fixations en inox

Un peu de crémeux pour aider le liquide à se solidifier. Cet ensemencement de la cristallisation est réalisé ici avec le miel crémeux du premier maturateur. Ce premier maturateur a été lui même ensemencé avec 3 kg de miel de lavande crémeux de l'année précédente (pour 150 kg de miel). Il n'est pas indispensable d'ajouter du miel de colza pour lancer le process, il faut être simplement un peu plus patient (3 semaines) !
Mélangeurs
C'est prêt ! Mais il n'en reste pas beaucoup... Un indéniable coté machine de torture moyenâgeuse.

Publié le Laisser un commentaire

Logiciel Ruches : la géolocalisation

J’utilise le logiciel libre de gestion de ruches « Ruches« . Je détaillerai dans d’autres articles l’intérêt d’informatiser la gestion technique du rucher, des essaims et des récoltes. Dans cet article, je me concentrerai sur les aspects de géolocalisation de ce logiciel.

Deux niveaux de localisation sont utilisés : la localisation des ruchers et la localisation des ruches dans le rucher.

Une des forces du logiciel est de s’appuyer sur trois services cartographiques :

  • Google et IGN – Pour information, l’utilisation de ces cartes nécessite une clé de connexion lors de l’installation. Suivant les parties du territoire, notamment les zones les moins urbanisées, la précision est moins bonne avec Google Maps. Les services proposés par l’IGN sont plus riches avec, entre autres, une couche cadastre bien pratique pour les implantations sur le terrain.
  • OSM Open Street Map – cartes open source.

Localisation des ruchers

Carte de tous les ruchers : avec la « Carte Google »,

« Carte IGN ». Ici utilisation des couches photographies aériennes et cadastre.

« Carte OSM »

Un clic (carte Google) ou un double clic (carte IGN ou OSM) sur un marqueur affiche le nom du rucher
et la liste des ruches.

Localisation des ruches dans un rucher.

Là encore on a le choix entre trois services cartographiques : « Carte Google », « Carte IGN » ou « Carte OSM ».
La carte affiche des marqueurs pour chaque ruche du rucher et un marqueur pour l’entrée du rucher.
L’entrée du rucher est le point de départ du parcours des ruches qui est dessiné par un trait reliant les ruches.
Le marqueur entrée affiche le nombre de ruches et la distance pour parcourir toutes ces ruches.
Les marqueurs des ruches affichent le nom de la ruche, de l’essaim et des hausses.
Pour les ruchers ayant plus d’une quinzaine de ruches, le parcours peut ne pas être le plus court.
Pour l’optimiser, vous pouvez relancer son calcul en utilisant le bouton prévu pour cela.
Deux icônes permettent de générer la liste des ruches ordonnées suivant ce parcours.

Avec Google Maps
Pour des raisons de lisibilité, les ruches sont codées sur deux caractères. Ce n’est pas une obligation. La couleur de la ruche donne l’âge de la reine. La couleur violette indique une ruche vide. Si le nom de la ruche est précédée d’une « * », c’est que la reine est marquée.

Le même rucher, avec l’IGN. Les marqueurs de ruches sont, bien entendu, repositionnables sur la carte. Une fois sélectionnés, sont exposés les liens vers les pages de gestion détaillée de la ruches et de l’essaim.


Avec OSM dans cet exemple particulier c’est plus dépouillé (!)

Liens

https://gitlab.com/ruches/ruches

Publié le Laisser un commentaire

Réflexions sur les tarifs de livraison


Les tarifs de livraison ne sont pas encore définitivement fixés.
Nous mesurons les poids de groupement d’articles et regardons les tarifs publics Colissimo.

Tarifs Colissimo France à destination de la France métropolitaine au 1/09/2020

Poids
750 g
1 kg
2 kg
5 kg
10 kg
Prix
7,25 €
7,95 €
8,95 €
13,75 €
20,05 €
Voir https://www.laposte.fr/colissimo-en-ligne/tarifs

Quelques poids d’articles

Pot de 500g miel verre675g
Pot de 500g miel en PET
Carton de 6 pots de 500g en PET (poids du carton environ 138g)
Carton de 6 pots de 500g en verre (poids du carton environ 138g)
538g
3366g
4188g

Publié le Laisser un commentaire

Checklist pour les visites de ruchers

Quoi emporter sur le rucher, une liste pour ne rien oublier..

Les ruches « J » viennent d’arriver au Ravin de Caille

Toutes visites

  • Combi, gants, chapeau-voile
  • Lève-cadres
  • Balai-brosse
  • Enfumoir, briquet, granules, paille
  • Anti-venin
  • Bidon d’eau
  • Sangles
  • Ruchette et cadres
  • Petit siège (!)
  • Lunettes
  • Téléphone
  • Liste des ruches, stylo
  • Clef DFCI
  • Pioche, scie, sécateur
Transhumance à Colmars-Les-Alpes avec le camion d’Hervé

Transhumance

  • Panneau « Attention abeilles »
  • Hausses
  • Grilles à reine
  • Abreuvoir
  • Sangles arrimage
  • Diable
  • Frontales
  • CB, Permis de conduire
  • Pression pneus voiture et remorque. Pompe.
  • Matériel de bivouac
    • Duvet
    • Matelas
    • Eau
    • Brosse à dents
    • Thermos
    • Réchaud
    • PQ
Belle vue sur la Sainte-Victoire au Vallon du Coq, chez Thierry

Demi-saison

  • Partitions
  • Nourrisseurs
  • Candi ou sirop
  • Traitements divers

Récolte

  • Plateaux chasse abeille
  • souffleuse avec esssence
  • couvre cadre et toit
  • sangles
  • brosse à abeilles
Publié le Laisser un commentaire

Miel de montagne 2020

Une production encore confidentielle mais un goût indéfinissable. C’est sûr, il n’y en aura pas pour tout le monde. La question que l’on se pose : mais que sont-elles allées butiner ?

Les abeilles ont puisé ce précieux nectar à 1350 m, au nord de Colmars-les-Alpes, bercées par le doux bruit du Verdon et observées par les vilains loups du Mercantour… Ce miel ambré pue ! Mais il est délicieux !!!

Transhumance à Colmars-les-Alpes, juin 2020, après bien des déboires ! Il fait froid...
Rassurez-vous, la transhumance n’a pas été faite en diable…