Publié le 5 commentaires

La machine à miel crémeux

Hé non ! Ce n’est pas une pub détournée pour perceuses électriques. C’est seulement la machine infernale (le brrrrrruit) que mon génie d’ouvrier agricole a bricolé pour m’éviter d’avoir à acheter un mélangeur à miel. Un mélangeur à miel, c’est gros, c’est encombrant et c’est cher. Et les perceuses électriques ? Ça peut toujours servir à percer des trous !

Pour rendre le miel crémeux afin qu’il soit plus stable dans le temps, il faut le mixer pendant plusieurs minutes pendant plusieurs jours. Jusqu’à maintenant, on faisait ça à la main. C’était long et fastidieux, mais on n’avait pas trop de miel. Cette année, bonne récolte. Alors il fallait innover. Notre miel crémeux arrive avec beaucoup de retard, mais il est meilleur que jamais…

La clé du montage, des équerres Wolfcraft 6152000 au standard 43mm, compatibles avec la plupart des perceuses
Fixations en inox

Un peu de crémeux pour aider le liquide à se solidifier. Cet ensemencement de la cristallisation est réalisé ici avec le miel crémeux du premier maturateur. Ce premier maturateur a été lui même ensemencé avec 3 kg de miel de lavande crémeux de l'année précédente (pour 150 kg de miel). Il n'est pas indispensable d'ajouter du miel de colza pour lancer le process, il faut être simplement un peu plus patient (3 semaines) !
Mélangeurs
C'est prêt ! Mais il n'en reste pas beaucoup... Un indéniable coté machine de torture moyenâgeuse.

5 réflexions au sujet de « La machine à miel crémeux »

  1. Mais c’est génial ! Bravo à l’inventeur. Concours Lépine en vue.

  2. Magnifique idée, bravo!

  3. Belle patente!

  4. C’est vraiment génial comme idée, merci pour ces explications car l’investissement même pour quelques ruches est important.
    Pour que çà tienne dans le temps, quelle puissance de perceuse faut il prendre s’il vous plait car je ne me rend pas compte du temps qu’il faut pour brasser le miel ? L’opération de malaxage se fait combien de fois et sur quelle durée pour que çà devienne miel crémeux ?
    Encore un grand merci pour ce partage

    1. Bonjour,
      – pour les perceuses, j’ai testé avec succès la « metabo SBE 850-2 ». C’est une perceuse de 850 w avec deux vitesses mécanique. Elle est compatible avec la prise programmateur . Il faut la mettre en vitesse mécanique lente, vitesse lente aussi coté variateur électronique . Pas de problème à ce jour.
      – Pour les durées : de mémoire 5 minutes toutes les heures de 8h du matin à 21h pendant 5 à 15 jours. Cela dépend de la température et du miel et de l’ensemencement. Faut surveiller et pas laisser le miel trop épaissir sinon problème pour la mise en pot qui sera laborieuse.
      – Il y a des perceuses inadaptées : par exemple la « metabo SBE 1010 Plus », cette perceuse possède bien deux vitesses mécanique mais mon modèle est équipé d’une sécurité électronique qui lui interdit de repartir après une coupure secteur même si la gâchette est verrouillée en position marche. Il faut déverrouiller et reverrouiller. Cette protection anti-redémarrage qui empêche tout démarrage involontaire après une coupure de courant, cela rend la perceuse incompatible avec le minuteur.
      -J’ai essayé une perceuse neuve sans réducteur mécanique (la BOSCH Easyimpact 550, 550 W il me semble). Elle s’est grippée au bout d’une journée. Je l’ai faite reprendre et remplacer pour une seconde « metabo sbe 850 ».

      En résumé : prendre une perceuse avec réducteur mécanique (dite 2 vitesses) de plus de 500 watt, s’assurer que la gâchette peut être verrouillée en position marche et qu’en cas de coupure du secteur une sécurité ne l’empêchera pas de repartir. Enfin je n’ai pas trouvé de perceuse avec réducteur sans fonction percussion, fonction qui n’a ici aucun usage.

Répondre à AnnaL Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.