Publié le 3 commentaires

Je pars à la recherche de l’orignal perdu sur une piste de ski de fond du Camp Mercier au Québec

Si vous voulez du miel, il faudra aller chez Lydia toute la semaine ou au Marché du Plan le samedi matin.

De retour, fin mars.

3 réflexions au sujet de « Je pars à la recherche de l’orignal perdu sur une piste de ski de fond du Camp Mercier au Québec »

    1. On ne peut pas savoir si c’est un garçon ou une fille car il est couché dessus 😉
      D’autre part, les orignaux perdent leur bois (panache) l’hiver…

  1. C’est bien noté. Merci.

Répondre à noe Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.